NOUS LUI DEVONS LA LIBERTE

D. LENSEL
Dès son élection, Jean-Paul II a porté une attention toute personnelle aux (...)
Dès son élection, Jean-Paul II a porté une attention toute personnelle aux chrétiens de l'Est multipliant les gestes de soutien à l'égard des Polonais, mais aussi des Tchèques, des Slovaques, des Hongrois, des Albanais, des Lituaniens, des Ukrainiens... Ensuite, en plusieurs voyages dans les pays de culture orthodoxe, jusqu'en ex-Union soviétique, ce pape a sacrifié ses dernières forces dans son engagement pour une réconciliation de l'orthodoxie et du catholicisme. Le dernier combat du pape slave, ami de « l'Eglise du silence », aura été cette jonction réussie qui a remué la conscience de ses interlocuteurs : de la Roumanie à la Bulgarie en passant par l'Ukraine, cette démarche fraternelle a entraîné une adhésion du cœur de l'intelligentsia, des dirigeants politiques, de la presse et de larges fractions de ces peuples, qui ont exprimé leur reconnaissance pour son action libératrice. - Et elle a suscité des réactions diverses mais de plus en plus favorables dans les églises orthodoxes, malgré des craintes et des réticences initiales.
add_circle_outlineremove_circle_outline En savoir plus
Paiements 100% sécurisés
19,90 €
TTC
Parution
EAN: 9782706705885

L'auteur

D. LENSEL
Dès son élection, Jean-Paul II a porté une attention toute personnelle aux (...)