L´Eglise face au fanatisme : l´exemple des premiers chrétiens

Philippe Henne
La religion serait-elle source d'intolérance et de fanatisme ? Pour mieux s'emparer d'une question devenue brûlante, prenons un peu de recul, regardons dans le rétroviseur de l'histoire et fixons notre regard sur les premiers temps du christianisme. Le martyre semble avoir été exalté au point de vouloir détruire la vie. L'ascèse et la mortification ont été parfois prêchées et pratiquées avec un mépris du corps humain et de la santé. Le mariage a été longtemps déprécié au point de dévaloriser l'amour conjugal. Certains grands personnages de l'Église ont été régulièrement accusés d'avoir été des fanatiques : Tertullien parce qu'il écrasait les hérétiques et les philosophes sous des tombereaux d'insultes et d'injures, Origène parce qu'il se serait fait châtrer afin de ne pas succomber à la tentation, Augustin parce qu'il a voulu réduire par les armes l'hérésie donatiste. Sans naïveté et sans cacher la réalité d'une histoire complexe, ce livre montre comment l'Église des premiers siècles s'est opposée au fanatisme.
add_circle_outlineremove_circle_outline En savoir plus
20,00 €
TTC
EAN: 9782706720758

L'auteur

Philippe Henne
Philippe Henne, religieux dominicain, est professeur à l'Université catholique de Lille. Auteur de nombreux ouvrages, il s'est imposé comme l'un des meilleurs transmetteurs des Pères de l'Église dans la culture contemporaine. Il a récemment publié, au Cerf, Servir Dieu dans l'armée, en 2017.

Du même auteur