LE DÉBAT PERMANENT

Paul Valadier
L´auteur essaye de répondre savoir si l´on peut débattre de tout en société. Même affaiblie et contestée, l'Église peut tenir une place originale dans le débat.
Avenir du climat, début et fin de vie, statut de la famille, intelligence artificielle... sur ces questions et bien d'autres, notre société pluraliste ne cesse d'être plongée dans un « débat permanent ». Comment expliquer sinon ce recours si fréquent, en plus des instances politiques habituellement décisionnaires, aux commissions spéciales, comités d'éthique ou autres tenues d'états généraux ? Faut-il y voir une incapacité de l'État à trancher et décider ? Faut-il y percevoir sa gêne à parler de morale ou aborder des questions de fond ? Cette situation d'indétermination doit nous interroger, souligne ici Paul Valadier. Car si la discussion rationnelle sur les questions humaines fondamentales est légitime, elle peut montrer ses limites et elle ne peut pas en tout cas se passer de références éthiques et morales. Elle constitue à coup sûr pour notre société l'occasion de puiser dans ses ressources de sens. Parmi celles-ci, les religions, dont l'Église catholique, ont toute leur place. AUTEUR Paul Valadier est jésuite, professeur de philosophie émérite au Centre Sèvres. Il a notamment publié Éloge de la conscience aux Éditions du Seuil, et, chez Salvator, L'intelligence de croire (2014), Sagesse biblique, sagesse politique (2015) et Lueurs dans l'histoire (2017).
add_circle_outlineremove_circle_outline En savoir plus
15,00 €
TTC
EAN: 9782706718625

L'auteur

Paul Valadier
Jésuite, le père Paul Valadier a dirigé la revue Études et a enseigné à Sciences Po. Professeur émérite au Centre Sèvres (Facultés jésuites de Paris), il a publié notamment Nietzsche l'athée de rigueur (Desclée de Brouwer), L'Église en procès (Flammarion), L'éloge de la conscience (Seuil), et plus récemment Rigorisme contre liberté morale (Lessius).

Du même auteur