La foi comme option

Hans Joas
La sécularisation de nos sociétés et la fin de la religion seraient-elles un effet inéluctable de la modernité ? Hans Joas, proche de la pensée de Paul Ricoeur, expose ici une conception alternative à cette théorie si souvent mise en avant. Pour lui, le phénomène religieux n'a pas disparu du paysage - surtout en dehors de l'Europe. Il faut aussi savoir reconnaître le rôle joué par le catholicisme dans la modernisation, dont le protestantisme n'a pas le monopole. Revenant en particulier sur le pluralisme religieux, la sécularisation, la violence religieuse, la place du sacré ou le rôle des intellectuels, Hans Joas indique notamment quatre défis majeurs pour l'avenir du christianisme : l'éthos de l'amour, la question de la personne, le statut de la spiritualité et l'affirmation forte de la transcendance issue du prophétisme de l'Ancien Israël et du premier judaïsme. La foi chrétienne n'a pas dit son dernier mot et demeure une option toujours crédible. Jean-Marc Tétaz (trad)
add_circle_outlineremove_circle_outline En savoir plus
Rupture de stock
21,00 €
TTC
EAN: 9782706719202

L'auteur

Hans Joas
Professeur à Berlin et à Chicago, Hans Joas est l'un des sociologues les plus en vue d'Allemagne. Catholique engagé, ses contributions aux discussions sur la foi et sur l'Église, ainsi que ses travaux en sociologie de la religion, trouvent un écho international. Il est le lauréat du Prix Paul Ricoeur 2017 pour son livre Comment la personne est devenue sacrée. Une nouvelle généalogie des droits de l'homme (Labor et Fides, 2016). Plusieurs de ses livres ont été traduits en français : La créativité de l'agir (Le Cerf, 1999), George Herbert Mead. Une réévaluation de sa pensée (Economica, 2007) et tout récemment Les pouvoirs du sacré (Seuil, 2020).