JÉRUSALEM, LE RAPPORT OCCULTÉ

René Backmann
On imagine l'usage qu'une diplomatie européenne cohérente, imaginative, audacieuse aurait pu faire de ce document. On imagine aussi quel renfort aurait été, pour le camp de la paix israélien, une Europe résolue à défendre (...)
On imagine l'usage qu'une diplomatie européenne cohérente, imaginative, audacieuse aurait pu faire de ce document. On imagine aussi quel renfort aurait été, pour le camp de la paix israélien, une Europe résolue à défendre l'existence et la sécurité d'Israël, mais assez ferme pour rappeler aux gouvernements israéliens successifs que les Palestiniens n'étaient pas les seuls à avoir des devoirs. On imagine enfin quel soutien aurait été, pour l'Autorité palestinienne et le camp de la paix palestinien, une Europe généreuse, mais aussi courageuse et capable d'assumer une position commune. Faut-il s'attendre, avec l'arrivée au pouvoir de Barack Obama, à des changements majeurs ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais les premiers signes sont encourageants. Il serait important qu'à un pareil moment, l'Europe soit capable, à son tour, de tenir à Israël un discours d'amitié, mais aussi de fermeté. Les deux documents des chefs de mission à Jérusalem et à Ramallah pourraient aisément nourrir une réflexion sur ce point. À condition de ne pas moisir au fond d'un tiroir.
add_circle_outlineremove_circle_outline En savoir plus
Paiements 100% sécurisés
12,00 €
TTC
Parution 22/05/2009
EAN: 9782706706844

L'auteur

René Backmann
On imagine l'usage qu'une diplomatie européenne cohérente, imaginative, audacieuse aurait pu faire de ce document. On imagine aussi quel renfort aurait été, pour le camp de la paix israélien, une Europe résolue à défendre (...)