A MOI LA GLOIRE

Fabrice Hadjadj
Dans ces pages, Fabrice Hadjadj essaie de la repenser, allant gaiement de la gloire de Dieu à celle du caillou, du paon ou de la coquette - en passant par sa propre gloire à lui, sans vergogne.
- À moi la gloire ! Vous n'avez pas honte ? - Si, un peu. - Comment pouvez-vous être aussi vain ? - C'est que j'essaie d'être honnête. - Vous voulez briller. - Je voudrais illuminer même. - Ne savez-vous pas que c'est à Dieu que revient toute la gloire ? - Si, un peu. - Vous vous prenez pour Dieu ? - Je ne suis pas assez humble pour cela. Mais je prends Dieu pour Dieu, je ne le crois pas avare de sa lumière. - Toujours le dernier mot, n'est-ce pas ? - L'avant-dernier, seulement. Ou l'antépénultième. - Vous êtes vraiment lourd. - En hébreu, la gloire se dit kabod. Ce qui veut dire « poids ». Extrait d'une interview par Marie-Christiane Léthérée pour le magazine Je crois que je crois (numéro d'automne 2019). La notion de gloire, essentielle à la révélation biblique plus encore qu'à la raison païenne, a été souvent négligée au profit d'une humilité qui semble mieux convenir aux pusillanimes. Dans ces pages, Fabrice Hadjadj essaie de la repenser, allant gaiement de la gloire de Dieu à celle du caillou, du paon ou de la coquette - en passant par sa propre gloire à lui, sans vergogne. AUTEUR Fabrice Hadjadj, essayiste et dramaturge, dirige l'Institut Philanthropos à Fribourg (Suisse). Il collabore aux revues Art Press et Limite. Son oeuvre est traduite en onze langues.
add_circle_outlineremove_circle_outline En savoir plus
15,00 €
TTC
Parution 12/09/2019
EAN: 9782706718847

L'auteur

Fabrice Hadjadj
Essayiste et dramaturge, dirige Philanthropos (Institut européen d'études anthropologiques à Fribourg, Suisse). Il collabore aussi au Figaro littéraire et à Art press, ainsi qu'à Panorama et à Prier.

Du même auteur