L'HOMME, LE SEXE ET DIEU

MGR MICHEL AUPETIT

La sexualité se résume-t-elle à l'acte sexuel ? Quel (...)

La sexualité se résume-t-elle à l'acte sexuel ? Quel lien entre amour et sexualité ? Aujourd'hui, la sexualité est souvent abordée sur le mode de la technique érotique ou sur celui de la prévention. Mais la spécificité humaine est bien de rechercher le sens des choses. L'humanité, homme et femme, est « à l'image de Dieu ». Elle l'est complètement dans la mesure où elle réalise, dans sa différence constitutive, une relation qui soit communion dans l'amour. La perspective n'est pas d'engendrer des vivants destinés à la finitude et à la mort. Il faut réaliser la fécondité de l'Amour divin par le don de soi qui fait entrer dans la vie et la fécondité de Dieu. La sexualité devient véritablement humaine lorsqu'elle est débarrassée de sa composante égocentrique pour devenir le bienfait de l'Amour. Michel Aupetit, vicaire général du diocèse de Paris, a été chargé par le cardinal André Vingt-Trois de mettre en place une cellule de réflexion bioéthique pour le diocèse de Paris. Médecin, il a collaboré au Département d'Éthique médicale de la Faculté de médecine de Créteil. Il a, en outre, enseigné la bioéthique à l'École cathédrale de Paris pendant plusieurs années. Il est l'auteur de La mort, et après ? (Salvator, 2009) et Quel statut pour l'embryon ? (Salvator, 2008).

add_circle_outlineremove_circle_outline En savoir plus
16,00 €
TTC
Parution 16/11/2011
EAN: 9782706708787

L'auteur

MGR MICHEL AUPETIT

Après avoir été évêque du diocèse de Nanterre, Mgr Michel Aupetit est archevêque de Paris depuis 2017. Ordonné prêtre après avoir exercé la médecine, il se montre particulièrement attentif aux actuels débats éthiques. Il a notamment publié chez Salvator Découvrir l'Eucharistie (2005) avec Christian Clavé, La mort, et après ? (2007), L'embryon, quels enjeux ? (2008), L'homme, le sexe et Dieu (2011) ; chez Téqui Contraception : la réponse de l'Église (2000) ; et plus récemment aux Éditions du Moulin Construisons-nous une société humaine ou inhumaine ? 2016).

Du même auteur