PORTER LA COMMUNION / RECOMMANDER A DIEU

SNPLS
À la suite de Jésus et selon son exemple, l'Église a toujours eu, dès le début de son (...)
À la suite de Jésus et selon son exemple, l'Église a toujours eu, dès le début de son existence, une attention et une sollicitude particulière envers les malades et les personnes souffrantes : souci de soulager la douleur, de soigner, de guérir, d'apporter un réconfort physique et moral, accompagnement spirituel par la prière, communion offerte, onction d'huile (cf. Ac 5, 15-16 ; Jc 5, 13-16). Elle veut ainsi exprimer l'amour de Dieu pour les plus pauvres. Par ailleurs, les malades ont toujours été considérés comme membres à part entière des communautés chrétiennes, puisqu'on a pris l'habitude de leur « porter la communion », après la célébration dominicale de l'Eucharistie. Cet acte manifeste la communion ecclésiale. La Réserve eucharistique a voulu et veut encore signifier que les malades et surtout les mourants ne doivent pas être oubliés.
add_circle_outlineremove_circle_outline En savoir plus
5,00 €
TTC
Parution
EAN: 9782706706318

L'auteur

SNPLS
À la suite de Jésus et selon son exemple, l'Église a toujours eu, dès le début de son (...)